Nicolas Vendasi

L'évaluation gratte ciel

Une manière d'évaluer par compétences

L'évaluation par compétences

Cela fait maintenant 5 ans que j'enseigne et l'évaluation a toujours été un élément essentiel de mes reflexions pédagogiques. J'ai testé de nombreux outils : l'évaluation traditionnelle chiffrée (/20), l'évaluation par micro-compétences, l'évaluation par compétences sans indicateurs de réussite, l'évaluation par badges (niveau de maîtrise Bronze, Argent, Or)... Très inspiré du travail de MC Coudert (@Profcoudert) je me lance désormais dans l'évaluation gratte-ciels que je vais tenter de vous présenter le plus clairement possible 🙂

A. Mise en oeuvre de l'évaluation gratte-ciel

L'évaluation gratte-ciel repose sur l'obtention par les élèves de "briques", éléments indispensables à la réalisation des grattes-ciels.  Je m'explique ! 🙂 Lors de chaque séquence, je propose aux élèves de construire une ville virtuelle (exemple ci-dessous) composée de plusieurs grattes-ciel. Ils disposent alors d'un nombre déterminé de semaines pour construire chaque gratte-ciel.

 

 

A.1 Les briques, de quoi s'agit-il ? Qu'est ce qu'un gratte-ciel pédagogique ? 

Un gratte-ciel est composé de plusieurs briques, qui constituent les fondations de ce gratte-ciel.

Une brique constitue un critère de réussite sur lequel vous souhaitez évaluer vos élèves lors d'une séquence.

Chaque brique comporte  : 

  • l'intitulé du critère de réussite "je peux réaliser un calcul". 
  • les critères d'obtention de la brique "Pour cela je dois..."
  • une liste des tâches dans lesquelles l'élève peut demander à valider la brique.

A.2 Quand ? Comment valider une brique ?  

Lors de la réalisation de tâches en classe ou en évaluation, c'est à l'élève de faire la demande d'obtention des briques. Il est acteur de son apprentissage et c'est donc à lui de demander à être évalué au moment où il est le plus confiant.

Je valide une brique si (et seulement si) :

  • l'élève me présente un travail en indiquant la brique qu'il souhaite obtenir.
  • Les 3/4 des critères d'obtention de la brique figure dans la réponse de l'élève.

Remarque : je peux valider une brique à un élève à l'issue d'une seule demande, cependant si le critère de réussite associé à cette brique est mal maîtrisé lors de prochaines présentation de travaux de ce même élève, ce dernier perd la brique obtenu précédemment ! Il faut alors prendre garde à ce que ses grattes-ciel ne s'effondre !

B. En PRATIQUE, comment suivre la progression des élèves ? 

Un tableau googlesheet me permet de suivre l'avancé du travail de mes élèves et les briques qu'ils obtiennent au fur et à mesure de la séquence. Ce tableau de suivi présentent plusieurs intérêts mais je ne m'attacherais dans cette partie qu'à vous décrire son usage concernant la validation des briques par les élèves. Vous trouverez d'ailleurs, dans la rubrique "la boîte à outils" une version modifiable de ce tableau.  

a) Le matériel nécessaire en classe 

  • Pour le professeur : dans l'idéal, une tablette disposant des applications GoogleDrive et GoogleSheets lui permettant d'afficher et de modifier en direct le tableau de suivi. A défaut de tablette, l'enseignant pourra utiliser son smartphone.
  • Pour les élèves : dans l'idéal une tablette ou leur smartphone leur permettant d'accéder à la ville virtuelle et donc aux contenus des briques à valider durant la séquence.

b) Les conditions de mise en oeuvre : Quand est-ce que j'évalue les élèves ? Comment ? 

  • Je crée, dans un fichier GoogleSheets, un tableau de suivi par séquence pédagogique.
  • J'indique par une case verte l'obtention d'une brique par l'élève.
  • J'ai fait le choix, en accord avec mes élèves, de ne pas supprimer définitivement la note mais de permettre à chacun d'entre eux de construire sa propre note. Bien qu'il s'agisse là d'un facteur de motivation extrinsèque, il est bon de remarquer que les élèves sont davantage impliqué dans ce modèle d'évaluation que dans les modèles (sans note) que j'avais précédemment mis en oeuvre.

Comment chaque élève construit-il sa note ? Au début de chaque séance l'élève sait le nombre de briques qu'il peut valider et le poids de chacune d'entre elle dans sa note. En effet, une brique compte pour 0,5 pts, une brique située tout en haut d'un gratte ciel, plus difficile à acquérir compte pour 1 à 2 pts. Une brique de perdue, c'est donc, en général, 0,5 pts à rattraper en présentant un autre travail :)...

  • L'évaluation se pratique essentiellement en classe lors sur présentation du travail (en direct) par les élèves. Je valide alors (ou non) avec mon smartphone la brique demandée en indiquant une case verte dans le tableau de suivi.
  • Quand l'élève rend un travail que je corrige hors la classe, il doit indiquer sur sa copie la/les briques souhaitées. Je dispose toujours de mon smartphone pour saisir l'obtention des briques par les élèves dans le tableau de suivi.
Extrait d'un tableau de suivi faisant figurer :
    • la liste des briques à valider sur une séquence (qui figurent toutes sur les grattes-ciel de la ville virtuelle de la séquence),
    • les briques que valident les élèves (cases vertes),
    • les briques à valider par les élèves (blanches),
    • la note obtenue par l'élève (dernière colonne du tableau) qui augmente au fur et à mesure de l'obtention de briques.

 

image

Description

  • mai 22, 2017